Trottinettes électriques, hoverboard, gyropode et monoroue sont les nouveaux engins de déplacements personnels motorisés, permettant une nouvelle approche du déplacement au quotidien. Leur présence grandissante dans les espaces publics, nécessite certaines réglementations. Comme les autres usagers, une application des règles du code de la route permet de garantir la sécurité de ces utilisateurs et celle des autres usagers.                                                                                                                                                          

Engin à usage exclusivement personnel, tout transport de passagers est interdit. Il faut avoir au moins 12 ans pour avoir le droit de conduire un EDPM et disposer d’une assurance responsabilité civile. La circulation sur les trottoirs étant interdite, les EDPM doivent se déplacer sur les pistes cyclables à une vitesse maximum autorisée de 25 km/h. En l’absence de pistes cyclables, la circulation sur les routes est autorisée à une vitesse maximale de 25 km/h. Afin de prévenir les autres usagers de votre présence, le port d’un équipement rétro-réfléchissant en cas de circulation la nuit ou de visibilité insuffisante la journée, ainsi que l’installation d’un système de freinage et avertisseur sonore sont nécessaires.

Pour information : Un utilisateur de rollers, skateboard ou trottinette (sans moteur) est considéré comme un piéton et doit rouler sur le trottoir à allure raisonnable, sans gêner les piétons. Les cyclistes doivent circuler sur la piste cyclable ou, en son absence, sur la chaussée, sauf les cyclistes de moins de huit ans qui peuvent circuler sur le trottoir à une allure raisonnable sans gêner les piétons.